De Gaulle et le refus du D-Day

Même 20 ans après le débarquement, le général De Gaulle a toujours refusé de participer aux commémorations du débarquement en Normandie, le fameux D-Day. En effet, les américains avec leur opération « Overlord » (Suzerain) avaient préparé un véritable asservissement de la France, avec une administration entièrement passant entièrement sous tutelle et même avec une monnaie spécifique sous contrôle américain. Eric Branca revient en détail sur cette histoire très éloignée de l’imagerie hollywoodienne.

Avatar photo

SOS Libertés

Qui sommes nous ?

S'abonner à la
lettre d'infos
Edit Template
S'abonner à la lettre d'infos